acces        loupe

 

Les travaux de l'éco-village sportif et socio-culturel ont commencé. Ce projet s’intègre dans le PRU (Programme de Rénovation Urbaine) Obier/Granges.

SI Eco village 

Le chantier commence par une phase de préparation qui dure normalement 2 mois. Mais, afin de gagner du temps, dès la fin du premier mois, les terrassements seront entrepris. Cette préparation consiste à installer les palissades, à planifier l’arrivée des engins. Cette période permet la synthèse technique entre les entreprises qui ont été choisies.

Pendant ce temps, les entreprises réalisent et présentent pour validation leurs études d’exécution : schémas de câblage, étanchéité des fenêtres, systèmes de poutraison... Le maître d’œuvre, le bureau de contrôle, le géotechnicien, et le maître d’ouvrage les valident.
De futurs utilisateurs pourront être mis à contribution durant cette période : par exemple l’association de gymnastique pour vérifier l’implantation de la fosse, d’autres pour la validation des échantillons.

Les premiers engins de terrassement et la grue sont arrivés sur site au mois d'octobre. Pendant l’hiver, les murs, les charpentes, ce qu’on appelle le clos ouvert, seront érigés.

10.Travaux obier en cours

 

 Le planning des travaux est découpé en 2 parties : de cet automne jusqu’au mois de juin, il s’agit de la réalisation des extensions à créer, et après juin 2019, il s’agira de la rénovation de la partie existante du gymnase.

11.Travaux Obier projection

 

Les acteurs

Un tel chantier, c’est une organisation réglée au millimètre et des acteurs ayant chacun un rôle précis. Outre l’architecte, le maître d’œuvre, le bureau d’études et les entreprises de travaux, bien connus du grand public, il existe des acteurs, moins fréquemment répandus, qui ont un rôle essentiel sur le chantier.

Ainsi, l’OPC s’occupe de l’Ordonnancement, du Pilotage et de la Coordination. Il finalise le calendrier général d’exécution, notifié à chaque entreprise ; il contrôle l’enchaînement des tâches des différentes entreprises, il identifie ce qu’on appelle les tâches critiques ; il gère également les aléas de chantier en essayant de minimiser leur impact par la recherche d’un nouveau calendrier, qui sera notifié par le maître d’ouvrage aux entreprises. Il valide l’avancement de chaque entreprise pour le paiement de ses factures.

Un autre personnage est essentiel au bon déroulement du chantier, il s’agit du CSPS : le Coordonnateur de la Sécurité et de la Protection de la Santé. Il est garant du respect des lois du travail. Il veille aux mesures de sécurité pour les travailleurs du chantier, il valide les plans particuliers de sécurité et de protection de la santé, il valide les installations de chantier, il vérifie qu’il n’y a pas de travailleur non déclaré, ni d’horaires inadaptés.

D’autre, part, il existe le chargé d’insertion à la mission locale qui vérifie que les entreprises mettent en place le recrutement des personnes concernées : dans les opérations soutenues par l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine), un certain pourcentage des heures réalisées par chaque entreprise doit être attribué à ces personnes, par le biais de contrat à durée déterminée ou lorsqu’ils sont inscrits dans des agences d’insertion.

Enfin, le contrôleur, du bureau de contrôle, valide tout ce qui touche à la solidité, à la sécurité incendie, à la conformité des installations électriques et à l’accessibilité des personnes handicapées, il contrôle tous les plans et schémas techniques des entreprises et peut les faire rectifier.

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
20
25
26
27
29
Aucun évènement à venir!

Réseaux sociaux

newsletter

Abonnez-vous à notre Newsletter
et recevez toute l'actualité de votre ville

S'abonner

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.